Mise à la masse destinée aux transitoires à haute fréquence dus aux formations d'arcs

AN-20

Les systèmes de mise à la masse en un seul point sont souvent présentés comme le meilleur moyen de mettre un système électrique à la masse. Dessinés sur une feuille de papier (une manière un peu simplifiée de représenter votre architecture complexe), les systèmes de mise à la masse en un seul point semblent être le choix qui s'impose. Mais en réalité, souvent, la mise à la masse en un seul point n'est pas réalisable, en raison de différentes contraintes.

De plus, elle ne fonctionne pas aux fréquences plus élevées (c'est-à-dire en cas de transitoires à hautes fréquences qui se produisent pendant les formations d'arcs), avec lesquelles l'inductance et les ondes stationnaires peuvent provoquer des chutes de tension. De plus, la capacitance résiduelle, que le concepteur du système ne peut pas contrôler, peut créer des trajets alternatifs qui peuvent être difficiles à prendre en compte.

Dans ce cas, lorsqu'un système de mise à la masse en un seul point ne peut pas être mis en place, mais que vous en avez quand même besoin, que faîtes-vous ? Le fait de prévoir des trajets de mise à la terre à faible impédance permet de gérer les problèmes dus aux formations d'arcs à haute fréquence et à haute tension.

Comment procéder ? Mettez tous vos systèmes à la masse le plus souvent possible. Oui, c'est cela : plusieurs liaisons de masse. Mais qu'en est-il des boucles de masse ? Pour faire court, inutile de vous préoccuper des boucles de masse. Dès qu'il y a plus d'une masse, on parle de système à points de masse multiples, et la seule solution pratique consiste à rendre l'impédance du système la plus faible possible.

Cela peut être effectué en utilisant de larges éléments structurels en métal (en tôle métallique, dans la mesure du possible), et en les boulonnant les uns aux autres à des intervalles réguliers. Si aucun châssis métallique ne peut être utilisé, dans ce cas, seuls des câbles peuvent être utilisés. Cette méthode présente des inconvénients, étant donné que les fils, les câbles et les rubans de mise à la masse peuvent être trop inductifs au-dessus des fréquences audio.

Ne perdez donc pas votre temps à essayer de mettre en place et de dépanner une topologie de mise à la masse "idéale" discutable, mais concentrez-vous plutôt sur une solution réalisable et qui fonctionne vraiment.